Réponse à Raphaël Draï

A propos de la condamnation à mort de Jésus de Nazareth: il n’y a pas que Pilate qui s’en lave les mains.

Réponse à Raphael Draï

Ce contenu a été publié dans La fabrique des textes "sacrés". Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.