Un pape a besoin que Jésus soit Messie

Au delà de l’analyse critique de la lecture des évangiles par Joseph Ratzinger – Benoït XVI, l’article suit le fil rouge de ce que l’on appelle la « confession » de Pierre (« Tu es le Christ ») notamment dans l’évangile de Marc. J’y montre que l’auteur de cet évangile, en vérité, cherchait à dénoncer, sous le thème de la confession, une erreur d’interprétation des premiers disciples et notamment de Pierre: Jésus n’était pas le Messie ; si la première génération des disciples a cru qu’il l’était, elle s’est fourvoyée et, malheureusement, s’est exposée aux persécutions des autorités romaines autant que de celles de Jérusalem.

L’article commence par un long préambule portant sur la méthode. Le thème est obsessionnel: « Qu’est-ce que lire un texte en tant que texte? » Pour les évangiles: les sauver des littératures « exégétiques » ou « théologiques ».

Joseph Ratzinger Benoit XVI et une herméneutique théologique

Ce contenu a été publié dans La fabrique des textes "sacrés". Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.